Sur la migration au Luxembourg

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) 20 300 migrants sont entrés au Luxembourg en 2011 ce qui représentent une hausse de 20% par rapport à l’année précédente. Le Portugal reste le premier pays d’origine des migrants en contribuant à plus d’un quart du total. Suivent ensuite la France (16%), la Belgique (6%) et l’Allemagne (6%). Et 9300 étrangers ont quitté le pays en 2011, conduisant à un solde migratoire positif de 11 000 personnes.

Le Luxembourg se démarque aussi quant à l’importance des étrangers dans le marché du travail, ce qui n’est pas une surprise compte tenu de la l’ouverture très forte du pays. Les embauches en 2011 ont concerné à plus de 50% des salariés étrangers. Ce qui place le Grand-Duché très loin en tête: le deuxième pays, la Suisse, affiche un taux d’environ 30% de salariés étrangers dans les nouvelles embauches.

Ces actifs étrangers sont plus qualifiés que la moyenne de l’OCDE: le Luxembourg fait parti du trio de tête, avec le Royaume-Uni et l’Irlande, des pays où les travailleurs étrangers sont les plus qualifiés. Ils affichent une durée d’étude de trois ans supérieurs à la moyenne de durée d’études des salariés nés au Luxembourg.