Réaction du Luxembourg sur les résultats du référendum suisse

105798966_large_referendum_v_shveycarii_1

Luxembourg a «regretted» la décision des Suisses d’introduire des quotas d’immigration.

Suite au référendum visant à limiter l’immigration en Suisse, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères J.Asselborn appelle ses partenaires européens à ne pas conclure de compromis bâclé.

L’Union européenne ne doit pas céder et la libre circulation pour les travailleurs de l’UE ne doit être «ni déformée, ni édulcorée», a déclaré Jean Asselborn.

Il a ajouté que la Suisse devait savoir que l’accès privilégié au marché intérieur de l’UE était conditionné à la libre circulation des travailleurs.

Interrogé par la Radio suisse romande, Jean Asselborn avait été dimanche l’un des premiers à réagir, considérant l’événement comme «un coup d’arrêt» aux relations entre l’Union européenne et la Suisse. «Je respecte le résultat du peuple suisse mais ce dernier doit aussi respecter les valeurs de l’Union européenne», avait-il ajouté.