Projet ambitieux à Kirchberg

La première pierre du bâtiment Konrad-Adenauer (KAD) à Kirchberg a été posée hier. Le complexe, qui englobera les bâtiments existants, permettra de réunir les 3000 fonctionnaires œuvrant au sein du secrétariat général du Parlement européen et qui sont aujourd’hui éparpillés sur huit sites (Kirchberg, la Cloche d’or et Senningen). La première phase devrait être achevée en octobre 2016.

Tant les représentants du Parlement (le vice-président du Parlement européen chargé des affaires immobilières, Alejo Vidal-Quadras, et le secrétaire général du Parlement, Klaus Welle) que ceux du gouvernement (le ministre du Développement durable et des infrastructures, Claude Wiseler) n’ont pas caché le soulagement que représente cette cérémonie protocolaire. Le bâtiment Konrad-Adenauer, version grand format, verra bien le jour.

À présent, le nouveau KAD est remis sur les rails et les travaux reprendront ces prochains jours. La première phase, qui consiste en la construction de la partie est du nouveau bâtiment, devrait être achevée en octobre 2016. C’est alors que s’effectuera le déménagement des anciens locaux vers les nouveaux. Dans la foulée, la seconde phase sera consacrée à la mise à niveau du premier KAD, inauguré en 1987, et à la construction de la partie ouest. Le calendrier actuel prévoit une livraison à la fin 2018.