Paul Wurth prépare son avenir à travers l’innovation et l’extension de son portefeuille

paul w2

L’Assemblée générale ordinaire des actionnaires de la Société Anonyme Paul WURTH s’est tenue ce mardi 13 mai 2014 sous la présidence de Monsieur Michel Wurth pour notamment approuver les comptes de l’exercice 2013.

Malgré un faible marché et un climat d’investissement détérioré, Paul Wurth a su élargir son éventail de technologies. En développant des produits innovants prometteurs, le groupe continue de miser résolument sur des solutions respectueuses de l’environnement et performantes au niveau de leur bilan énergétique.

En 2013, l’industrie sidérurgique continuait d’évoluer dans un contexte économique difficile, marqué par des surcapacités à l’échelle mondiale, une concurrence intense des prix et des coûts de matières premières élevés. C’est pourquoi le climat conjoncturel est resté également très tendu pour les fournisseurs de technologies et d’équipements comme Paul Wurth. Le report de projets d’investissement par de nombreux clients a ainsi affecté le volume des nouvelles commandes notées en 2013 par le groupe (336,3 millions d’euros). Néanmoins, Paul Wurth a réussi à élargir la palette de ses produits en sécurisant des commandes dans de nouveaux domaines d’activités comme l’agglomération ou les cokeries.

Les résultats de l’année 2013

Le chiffre d’affaires de l’exercice sous revue s’établit à 483,8 millions d’euros (+ 7,1% par rapport à 2012) et Paul Wurth clôture l’année 2013 avec un résultat consolidé avant impôts de 22,5 millions d’euros. L’Assemblée générale a approuvé la distribution d’un dividende brut de 210 euros par action au titre de l’exercice 2013.