Ministre des Affaire Etrangères du Luxembourg sur Mali et Syrie

Jean Asselborn, Ministre des Affaires Étrangères du Luxembourg, a donné quelques commentaires à « Tageblatt » sur la situation au Mali et en Syrie. « Si les forces armées françaises sont entrées au Mali un peu plus tard, le pays serait déjà sous le contrôle des terroristes », a déclaré Jean Asselborn.

La normalisation de la situation est une tâche difficile , car « la libération le Nord du Mali des terroristes et islamistes n’apportera pas la paix au pays. Il faut toujours prendre en compte les tensions politiques au Sud », croit le ministre.

Jean Asselborn a exprimé son espoir à la coopération avec le Mouvement national pour la libération de l’Azawad, puisque les négociations avec ses membres peuvent être fructueuses.

Quant à la situation en Syrie, le ministre ne croit pas à la résolution du conflit dans les mois à venir. Il a appelé de chercher la réponse à ce problème dans plusieurs dimensions – militaire, humanitaire et politique. Il s’est prononcé contre l’intervention militaire en Syrie.