Luxinnovation a présenté son bilan 2012

Président de Luxinnovation Raymond Schadeck a accueilli le ministre de l’Économie et du Commerce extérieur, Etienne Schneider, pour la présentation du bilan 2012 de l’agence nationale pour la promotion de l’innovation et de la recherche

En particulier, il a attiré l’attention sur les résultats d’un récent Eurobaromètre sur l’entrepreneuriat qui indiquait que 36 % des Luxembourgeois, seulement, plébiscitaient une activité indépendante contre un emploi salarié. «Ce taux est de 51 % aux États-Unis et 56 % en Chine. Cette tendance alarmante pour le Luxembourg est d’autant plus difficile à comprendre que 9 Luxembourgeois sur 10 admettent que ce sont les entrepreneurs qui créent les emplois et 4 sur 5 sont convaincus que l’entrepreneuriat crée de nouveaux produits et des services bénéfiques pour tous», déclare le président de Luxinnovation, en guise d’introduction.

En 2012, Luxinnovation a concentré ses efforts sur les thématiques suivantes : les biotechnologies, les écotechnologies, les technologies de l’information et de la communication, les matériaux et technologies de production, les technologies spatiales, l’innovation dans l’artisanat et le développement de jeunes entreprises innovantes.

Et comme tout commence à l’école, il est plus que jamais nécessaire, non pas de «réformer» le système scolaire mais de le «révolutionner», indique Raymond Schadeck en regrettant que le corps enseignant soit aujourd’hui composé en majorité de professeurs de langue «alors que l’accent devrait être mis sur les sciences», estime le président de Luxinnovation.