Le ministre des Finances et le gouvernement ont obtenu la confiance des députés ce jeudi à la Chambre

Le DP et Déi Gréng avaient mis en question leurs responsabilités suite aux accusations portées contre Luc Frieden dans l’affaire Bommeleeër.

Le débat sur l’armée luxembourgeoise a fait place ce jeudi à un vaste débat sur le comportement de l’ancien ministre de la Justice lors de l’instruction de l’affaire Bommeleeër.

Déi Gréng ont déposé une résolution visant à mettre en question la responsabilité politique de Luc Frieden. Le DP met quant à lui en question la responsabilité de tout le gouvernement.

Pour finir, le motion du DP a été refusée par 41 votes négatifs et 19 votes positifs. Idem pour la résolution de Déi Gréng avec 41 votes contre, 18 en faveur et une abstention.