Le Luxembourg est élu à un siège de membre non-permanent au sein du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période de 2013-2014

Le Grand-Duché de Luxembourg a été élu à un siège de membre non-permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période de 2013-2014.

Le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a pris part à l’élection ayant eu lieu le 18 octobre 2012 à l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies à New York.

Le Luxembourg, membre du groupe régional des Etats d’Europe occidentale et d’autres Etats (Western European and Other States Group, WEOG), a été élu au 2ème tour par 131 votes.

En mars 2001 le Grand-Duché, l’un des fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, a posé sa candidature pour l’un des dix sièges non-permanents au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies.

Aujourd’hui le Luxembourg occupe la deuxième place parmi les Etats dont le montant de l’aide publique au développement (APD) dépasse celui donné par l’ Organisation des Nations Unies, constituant 0,7% du revenu national brut (RNB).

En 2010 l’APD du Luxembourg a atteint 1,09% du RNB, et les autorités du Luxembourg sont pleines de volonté pour poursuivre cette activité dans le même esprit.