La réunion de l’Eurogroupe à Luxembourg

Les 27 ministres européens des finances se retrouveront le 20 et le 21 juin à Luxembourg pour tenter d’apporter de nouvelles pierres à l’édifice de l’union bancaire, avec la recapitalisation directe des banques et de nouvelles règles pour les renflouer ou les liquider sans recourir à l’argent public. Les discussions  s’annoncent longues et difficiles. La question de la recapitalisation directe des banques en difficultés par le Mécanisme européen de stabilité sera debattu. Une petite partie des 500 milliards d’euros de fonds sera réservée à cet effet. Elle devrait être comprise entre 50 et 70 milliards d’euros. Il pourrait être plus difficile de trouver un accord sur le degré de rétroactivité du mécanisme. Quoi qu’il en soit la recapitalisation directe ne pourra être appliquée que lorsque le superviseur unique de la Zone euro sera opérationnel, soit pas avant l’été 2014. Pour compléter ce dispositif, les 27 ministres européens vont devoir se pencher sur un autre pilier de l’union bancaire : la mise en place de règles communes pour renflouer ou liquider de manière ordonnée les banques en difficulté, en évitant de faire appel à l’argent public.