La rentrée parlementaire au Luxembourg

Chamber_of_Deputies_of_Luxembourg

Le 13 novembre la Chambre des députés (parlement luxembourgeois) a repris son travail pour une session extraordinaire. Elle a été ouverte par le Premier ministre (sortant mais toujours en fonction ad interim, à l’image de son gouvernement) Jean-Claude Juncker.

10 députés élus pour la première fois lors des élections anticipées du 20 octobre ont prêté leur serment. Les 36 autres, étant déjà élus lors des précédentes élections législatives, n’ont plus besoin de se plier à cet exercice. En attendant la formation d’un nouveau gouvernement, ces 46 députés de 60 pourront maintenant siéger dans la salle plénière du Parlement.

D’ailleurs, 14 membres du gouvernement sortant, qui ont par ailleurs été (ré)élus aux législatives, ne rejoindront les bancs des députés, dans leurs fractions respectives au parlement, qu’une fois le nouveau gouvernement est en place. Les négociations sur le gouvernement de coalition entre les libéraux, les socialistes et les Verts sont en cours. Ils devront faire aboutir le programme et la répartition des postes ministériels d’ici mi-decembre.

Initialement, la prestation de serment aurait dû se faire au sortir des vacances de la Toussaint. Mais le programme a été quelque peu chamboulé par la mise en route de négociations de coalition entre le DP, le LSAP et Déi Gréng.