La presse de Luxembourg suite aux attaques à l’encontre de Jean-Claude Juncker

juncker

Après le quotidien britannique « The Sun », au tour du journal suisse «Die Weltwoche» de tirer à boulets rouges sur l’ancien Premier ministre luxembourgeois.

Le parti chrétien-social luxembourgeois (CSV) a violemment critiqué les attaques «gratuites» dont fait l’objet Jean-Claude Juncker. Le CSV ne peut rester muet face à cette comparaison totalement «absurde» d’un homme qui a œuvré pour l’Europe face à deux «bouchers de l’Histoire».

«Le CSV ne peut que s’indigner face à ce genre de journalisme et condamne fermement ce type de diffamation», conclut le parti dans un communiqué.

Les chefs d’État et de gouvernements européens doivent se mettre d’accord sur une proposition de nom lors d’un sommet européen à Bruxelles fin juin, puis le Parlement européen doit procéder à l’élection en juillet.

M. Juncker fait valoir le soutien du Parti populaire européen, groupe le plus nombreux au Parlement de Strasbourg.