Jean-Claude Juncker comme le chef de l’opposition

123 (1)

La fraction parlementaire du CSV a, sans surprise, désigné Jean-Claude Juncker comme nouveau chef de file au Parlement. Il sera épaulé dans cette mission par Claude Wiseler, qui a quant à lui été désigné nouveau président adjoint de la fraction parlementaire.

Jean-Claude Juncker a également indiqué que le CSV constituera certes «une forte opposition au Parlement, mais pas une opposition destructrice. Nous n’avons pas de revanche à prendre, mais nous avons à exprimer nos opinions. Nous voulons fonctionner comme une alternative crédible par rapport à la majorité. Même lorsqu’on va dans l’opposition – nous n’y avons pas été envoyés par l’électeur, mais par trois autres partis».