Europe: l’union bancaire avance, mais beaucoup reste à faire

2

Les ministres des Finances de l’Union européenne se sont réunis à Luxembourg du 14 au 15 octobre. Ils ont adopté un mécanisme de supervision bancaire par un vote à l’unanimité. Mais les discussions promettent d’être serrées sur d’autres aspects de l’union bancaire, censée empêcher la survenue d’une nouvelle crise de la dette en Europe.

C’est en effet à la BCE que reviendra le rôle de superviseur, qui concernera à terme non seulement les banques de la zone euro mais aussi celles des autres pays de l’UE qui souhaiteront participer. Le mécanisme sera opérationnel «en novembre 2014″, a précisé le ministre lituanien des Finances, Rimantas Sadzius, dont le pays préside l’UE pour six mois.

D’ici la fin de l’année, les ministres devront aussi se mettre d’accord sur le second pilier de l’union bancaire, le mécanisme unique de «résolution», qui permettra de décider du sort des banques menacées de faillite. Sa mise en place est «urgente», a rappelé dans un communiqué le président de la Commission, José Manuel Barroso. Il faut un accord au niveau ministériel pour que le Parlement puisse adopter le texte avant les élections européennes de 2014.

Source: RTL.LU