Etienne Schneider au Canada et aux États-Unis

Mission économique multisectorielle au Canada, 7 au 11 mai 2012

Le Grand-Duc héritier et le vice- Premier ministre, ministre de l’Économie, Etienne Schneider, ont entamé, hier, une visite au Canada et aux États-Unis. Durant leur séjour, qui se conclura vendredi prochain, les deux hommes enchaîneront les réunions de travail avec les dirigeants des grands groupes industriels américains qui sont également établis au Luxembourg. Au Canada, ils rencontreront la direction de Husky Injection Molding Systems Ltd à Bolton, Ontario. Aux États-Unis, différentes étapes sont prévues, notamment dans les États du Michigan (Troy, Auburn Hills et Plymouth), de l’Ohio (Akron) et du Delaware (Wilmington), où ils auront des entrevues avec les responsables de Delphi Automotive PLC, Guardian, Goodyear, DuPont de Nemours et Plastipak.

Le but de ces entrevues est de montrer aux dirigeants de ces grands groupes, qui sont des employeurs importants au Luxembourg, l’intérêt que leur porte le gouvernement dans un souci de pérennisation du site industriel luxembourgeois et de discuter avec eux l’évolution de leur engagement industriel au Grand-Duché. Il s’agit également de leur confirmer la volonté du gouvernement de créer les conditions nécessaires pour que le Luxembourg reste un site industriel performant et attractif.

Le Grand-Duc héritier et le ministre Etienne Schneider rencontreront également la direction de l’entreprise PolyOne à Avon Lake dans le nord de l’Ohio. PolyOne, active dans les matériaux et les technologies, gère ses activités européennes depuis son quartier général régional situé au Luxembourg.

La dernière étape de la mission conduira la délégation à New York et dans le New Jersey où elle rencontrera les dirigeants de deux entreprises actives dans les services logistiques.