Étienne Schneider à la réunion du Conseil de l’OCDE

Le 30 mai 2013, le ministre de l’Économie et du Commerce extérieur, Étienne Schneider, a participé à la réunion du Conseil de l’OCDE à Paris.
Lors de son intervention, le ministre a mis en évidence qu’à côté des défis auxquels il nous confronte, le phénomène de la mondialisation est à long terme source de plus-value favorisant la croissance et le développement économique ainsi que la stabilité sociale.
En temps de crise, beaucoup de gouvernements ont tendance à mener une politique d’austérité. Mais il faut aussi continuer d’investir. Ainsi, le ministre a souligné les efforts d’investissement de l’État luxembourgeois notamment dans les réseaux à haut débit internet ainsi que le niveau élevé de soutien aux entreprises en matière d’innovation et de recherche.
Le ministre a également mentionné la problématique des délocalisations des entreprises. Au sein de l’Union européenne, c’est surtout le secteur industriel qui en souffre. Dans ce sens, Étienne Schneider a réitéré qu’il est essentiel de continuer à miser sur le développement des compétences, du capital intellectuel et des technologies de fabrication de pointe.