Budjet de l’état 2014

2144

C’est avec 55 voix pour, trois voix contre (ADR) et deux abstentions (déi Lénk) que le budget de transition, valable de janvier à avril, a été adopté, hier à la Chambre. Il avait été préparé par l’ancien gouvernement.

Il est vrai que ce budget n’est que provisoire et permet à l’État de fonctionner normalement en attendant le projet de budget définitif pour 2014. Il sera présenté à la mi-février, selon le ministre des Finances, Pierre Gramegna.

Hier, c’était plutôt un long fleuve tranquille. Le rapporteur, Eugène Berger (DP), rappelle d’abord le principe des douzièmes provisoires qui accordent, pour une période déterminée, les ouvertures de crédit et les autorisations de percevoir les impôts et revenus publics nécessaires pour assurer la continuité des services. Ce budget provisoire sera ensuite réintégré dans le budget annuel. Il s’agit de couvrir la période de janvier à avril.