Au Luxembourg on parle beaucoup d’Edward Snowden dans la presse

Au Luxembourg on parle beaucoup d’Edward Snowden dans la presse. L’article du Quotidien «Le cauchemar de Washington» (après C.Leroux-Frati) écrit:

«…Ici, la réalité ne fait que confirmer ce que la fiction sous-entend : le pays qui se présente comme la première et la plus grande démocratie au monde n’est pas le dernier à violer les droits de l’Homme, obligeant les géants de l’internet à lui donner accès aux communications de millions de personnes. Le comble pour le donneur de leçons en chef que sont les États-Unis, si prompts à faire la morale à Moscou ou Pékin pour leurs pratiques contestables…

Après Wikileaks, cette affaire ne fait en tout cas pas sourire Washington. Elle montre surtout que, malgré son image d’homme du renouveau et son Nobel de la paix, Barack Obama n’est qu’un président américain de plus, incapable de fermer Guantanamo et persuadé que la sécurité de son pays légitime toutes les transgressions.»