Asselborn à l’ONU

jean

Le ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a participé le 20 janvier au débat public de haut niveau du Conseil de sécurité des Nations unies à New York sur la situation au Moyen-Orient, y compris la question palestinienne.

Au sujet de la Syrie, le ministre Asselborn s’est félicité de la tenue imminente de la conférence de Genève II, seule voie possible pour mettre fin aux hostilités et à la violence et engager un règlement politique de la crise sur la base d’une mise en œuvre pleine et entière du communiqué de Genève du 30 juin 2012. Le ministre a insisté sur la nécessité de faire des progrès significatifs en termes d’accès humanitaire en Syrie. À défaut, le Conseil de sécurité devrait assumer ses responsabilités et adopter une résolution humanitaire. Jean Asselborn a reçu du secrétaire général de l’ONU une invitation à la conférence de Genève II.

Le ministre a participé également au déjeuner de travail mensuel du Conseil de sécurité avec le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. Les discussions ont porté principalement sur les situations en Syrie, en République centrafricaine et au Soudan du Sud.