175e anniversaire de l’indépendance du Grand-Duché de Luxembourg»

Séance académique 175e anniversaire de l'indépendance du Grand-Duché

Dans le cadre de la célébration du 175e anniversaire de la signature du traité de Londres (19 avril 1839) – qui a délimité les frontières actuelles du Grand-Duché de Luxembourg – une cérémonie a eu lieu le 29 avril 2014 au Cercle Cité de la Ville de Luxembourg en présence de LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, de LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière, des membres du gouvernement ainsi que le corps diplomatique.

À cette occasion, des discours ont été prononcés par S.A.R. le Grand-Duc, par le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, par le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, par le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, ainsi que par le professeur d’histoire transnationale luxembourgeoise à l’Université de Luxembourg, Michel Pauly.

Dans son discours, S.A.R. le Grand-Duc a dit que «la force du Luxembourg réside dans sa capacité à s’ouvrir aux autres et non dans la tentation du repli. Ceci vaut pour notre cas individuel comme pour notre communauté. Et c’est cette faculté qui construit notre identité, dont nous avons le droit d’être fiers.»

Le Luxembourg fête cette année «175 ans d’indépendance, de souveraineté, de liberté», a souligné le Premier ministre Xavier Bettel. Il a rappelé qu’en 1839, «les frontières furent tracées à neuf, la population fut partagée, le pays devint plus petit, mais indépendant». A partir de ce moment, le Luxembourg «libre et responsable pour soi-même» a su trouver sa place au sein de l’Europe: «Il n’y a plus de grandes et de petites puissances, comme en 1839, mais une seule Union forte qui a été également façonnée par le Luxembourg», a dit le Premier ministre.