Ukraine: Moscou appelle l’Occident à cesser ses calculs géopolitiques

Lavrov3

GENEVE, 3 mars. S’exprimant lundi à la tribune du Conseil des droits de l’homme à Genève, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé les partenaires occidentaux à renoncer à leurs calculs géopolitiques au profit des intérêts du peuple ukrainien.

«Ceux qui cherchent à présenter la situation comme une agression, en brandissant la menace de sanctions et de boycotts en tout genre, sont ces mêmes partenaires qui ont encouragé avec constance et persévérance les forces politiques qui leur sont proches à des ultimatums et à refuser le dialogue, à mépriser les préoccupations du sud et de l’est de l’Ukraine et ont finalement polarisé la société ukrainienne», a rappelé M.Lavrov.

Le ministre a exhorté l’Occident à faire preuve de responsabilité, à cesser les calculs géopolitiques et à placer les intérêts de l’ensemble du peuple ukrainien au-dessus de tout.

Le chef de la diplomatie russe a insisté sur la mise en application des engagements consacrés dans l’accord du 21 février, dont le processus de réforme constitutionnelle avec la participation et la totale prise en compte de l’avis de toutes les régions d’Ukraine avec approbation ultérieure par un référendum national.

En même temps Moscou qualifie d’inacceptables les menaces lancées à l’endroit de la Russie par le secrétaire d’Etat américain John Kerry en raison de la position russe sur les derniers événements en Ukraine et en Crimée, déclare lundi le ministère russe des Affaires étrangères.

«Nous considérons comme inacceptables les menaces lancées à l’endroit de la Russie dans toute une série de déclarations publiques du secrétaire d’Etat américain John Kerry, suite aux derniers événements en Ukraine et en Crimée. Sans se donner la peine d’analyser les processus complexes en cours au sein de la société ukrainienne et évaluer objectivement la situation qui ne cesse de se dégrader après la prise de pouvoir musclée à Kiev par des extrémistes-radicaux, le secrétaire d’Etat recourent à des clichés de «la guerre froide» et propose de punir la Russie au lieu de ceux qui ont fomenté le coup d’Etat», lit-on dans le communiqué.

Source: RIA Novosti