Sur le briefing conjoint du Ministère russe des Affaires étrangères, du Ministère russe de la Défense et du Ministère russe de l’Industrie et du Commerce concernant l’»affaire Skripal»

1516343655_1

Communiqué de presse

Mercredi 21 mars, les directeurs des services compétents du Ministère russe des Affaires étrangères, du Ministère russe de la Défense et du Ministère russe de l’Industrie et du Commerce ont organisé un briefing conjoint pour les ambassadeurs de pays étrangers accrédités à Moscou. Cette activité visait à expliquer la position de la Fédération de Russie concernant l’attisement infondé de la situation sur les plateformes internationales et dans les médias autour de l’incident du 4 mars 2018 à Salisbury (Royaume-Uni).

Les accusations infondées visant la Russie, qui continuent d’être avancées par le Royaume-Uni et ses alliés, ont été balayées.

Une sérieuse préoccupation a été exprimée concernant l’absence d’informations sur l’état de Ioulia Skripal et de son père.

A été noté ce qui suit.

La Fédération de Russie, en conformité avec l’Article III de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC), a déclaré toutes les réserves d’armes chimiques présentes dans le pays. Le 27 septembre 2017 a été terminée la destruction complète de tout l’arsenal chimique russe, ce qui a été confirmé par une structure internationale compétente: l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) dont font partie 192 pays, Royaume-Uni y compris.

Le gaz neuro-paralytique baptisé «Novitchok» en Occident, et que notre pays est gratuitement accusé par le Royaume-Uni d’avoir utilisé, n’a jamais été fabriqué, stocké ni mis en service en Fédération de Russie.

En dépit de la situation extrêmement malsaine provoquée par les autorités britanniques autour de l’»affaire Skripal», nous réaffirmons notre disposition à une coopération ouverte et constructive avec le Royaume-Uni dans le champ juridique de la CIAC et d’autres accords internationaux qui peuvent s’appliquer à la situation concernant l’enquête sur l’incident de Salisbury.

La Russie remplit consciencieusement tous ses engagements internationaux. Nous prônons constamment et de manière cohérente le renforcement de la paix et de la sécurité internationales et le règlement de toutes les situations, même les plus difficiles, à travers le dialogue et la coopération.

Les informations du briefing sont accessibles sur le site du Ministère.