Sur de nouvelles actions provocatrices du navire «Arctic Sunrise»

L’ambassadeur des Pays-Bas Ronald van Dartel a été convoqué le 18 septembre au Ministère des Affaires étrangères de la Russie. Il s’est vu remettre une note suite aux actions provocatrices effectuées par le navire «Arctic Sunrise» battant pavillon néerlandais, au large de la côte nord de la Fédération de Russie.

Il a été établi que le 18 septembre 2013 à 04.20 (heure de Moscou) quatre canots rapides avec des inconnus à bord ont été abaissés du navire. Ils se sont rapprochés d’un objet du complexe gazier de la Russie – une plateforme pétrolière Prirazlomnaïa, et ont ensuite tenté de débarquer sur cette dernière et d’y pénétrer en utilisant d’outils spéciaux. En avançant vers la plateforme les canots avaient un objet inconnu sous forme d’un fût en remorque.

Les actions des contrevenants avaient un caractère agressif et provocateur et pouvaient être considérées comme un acte d’extrémiste capable de faire des victimes et d’engendrer d’autres conséquences graves. Afin de prévenir les tentatives de capturer l’objet le navire des garde-côtes russes «Ladoga» a effectué des tirs d’avertissements aux armes légères. Deux des passagers d’un des canots (vraisemblablement des citoyens de la Suisse et de la Finlande) ont été retirés de la plateforme et remis au navire des gardes-frontières. Les deux autres contrevenants ont été enchaînés à la plateforme. Les canots ont été retournés au navire.

Compte tenu du danger réel pour la plateforme russe et le refus de se plier aux exigences légitimes des gardes-frontières d’arrêter les activités illégales, il a été décidé d’arraisonner le navire.

Le capitaine d’»Arctic Sunrise» n’a pas réagi aux demandes légitimes d’arrêter le moteur. En conséquence, à 07.15 (heure de Moscou) le navire des gardes-frontières a effectué des tirs d’avertissements des armes du navire. Cependant, l’« Arctic Sunrise» n’a pas répondu à l’avertissement et a quitté la zone de protection pour rester à sa limite.

Dans la note remise à l’ambassadeur néerlandais les actions de l’équipage du navire battant pavillon néerlandais ont été décrits comme une provocation, mettant en danger la vie des gens et capables de provoquer une lourde catastrophe écologique aux conséquences imprévisibles dans l’Arctique.

Les autorités compétentes du Royaume des Pays-Bas sont invitées à prendre immédiatement des mesures efficaces appropriées pour éviter la récurrence de telles actions.

L’ambassadeur a promis de transmettre de toute urgence à la destination la note du ministère russe des Affaires étrangères ainsi que nos estimations des actions de l’équipage du navire «Arctic Sunrise» qui lui ont été exprimées lors de la conversation.