Moscou pas opposé au «choix européen» de l’Ukraine

Moscou ne s’est jamais opposé au «choix européen» de l’Ukraine et ne lui impose pas sa volonté en matière d’adhésion à l’Union douanière (Russie, Biélorussie et Kazakhstan), indique une déclaration du porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch.

«Nous n’imposons pas de décisions à l’Ukraine. Les dirigeants et le peuple ukrainiens doivent décider eux-mêmes de la voie à suivre. Nous partons des déclarations du président et du gouvernement de l’Ukraine concernant leur désir de maintenir et de développer des contacts économiques privilégiés et mutuellement avantageux avec les Etats membres de l’Union douanière, de promouvoir la coproduction industrielle avec ces Etats et de ne pas perdre la part ukrainienne de notre marché», a déclaré le diplomate, commentant la position de la Commission européenne qui accuse la Russie d’exercer une pression sur l’Ukraine pour forcer cette dernière à intégrer l’Union douanière.

Les dispositions de l’accord d’association et de libre-échange avec l’UE ne permettent pas à l’Ukraine de resserrer ses liens économiques avec les trois pays membres de l’Union douanière, a précisé M. Loukachevitch.