Le Mur de la Trêve olympique rassemble les athlètes au nom de la paix

2f14b8b2d727c5d1352dd8ea946d2e98_XL

Le Mur symbolisant la Trêve olympique sera inauguré dans le village olympique côtier le 4 février. Suivant la tradition du Mouvement Olympique, le Mur de la Trêve Olympique est installé dans les villages olympiques quelques jours avant l’ouverture de Jeux afin que les athlètes de tous les pays puissent y exprimer leurs vœux pour le maintien de la paix dans le monde et leur soutien à l’idée de la Trêve olympique.

Le Mur de la Trêve olympique est un appel original de tous les jeunes Russes aux athlètes, originaires de dizaines de pays, pour devenir des ambassadeurs de la paix et des porteurs des idées du Mouvement Olympique international. Un message destiné aux générations futures est inscrit sur le Mur: « Vous qui allez participer aux Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi et vous faire messagers de la Paix, les jeunes russes vous souhaitent la bienvenue! Vous représentez divers pays et continents, mais le sport vous réunit. Les Jeux de Sotchi 2014 montreront l’unité de nos peuples avec leurs cultures, leurs religions et leurs perspectives différentes. Tel est l’esprit de la Trêve olympique. Ensemble, appelons tous les peuples à respecter la Trêve olympique et à travailler pour établir rapidement la paix dans le monde».

Pendant les Jeux, deux Murs de la Trêve olympique sont installés dans les villages olympiques situés dans les Pôles côtier et montagneux. Chacun est constitué de 5 panneaux – soit autant de panneaux que d’anneaux olympiques. La hauteur de ces panneaux varie : soit 1 924 mm, pour rappeler les premiers Jeux Olympiques d’hiver à Chamonix en 1924, soit 2 014 mm, pour symboliser l’année où ont lieu les Jeux de Sotchi — les premiers Jeux Olympiques d’hiver de l’histoire de la Russie. Les organisateurs ont ainsi voulu représenter les étapes les plus importantes des Jeux d’hiver. L’idée et la conception du Mur de la trêve olympique sont nées d’un volontaire de Sotchi 2014.

Tout au long des Jeux, les athlètes et les invités de marque pourront laisser leurs signatures sur le Mur de la Trêve olympique, en signe de soutien à la résolution de l’ONU visant à maintenir la paix dans le monde pendant le déroulement des Jeux Olympiques.

La tradition grecque de la Trêve olympique est née au VIIIe siècle av.J.-C. et, elle est depuis l’un des principes sacrés des Jeux Olympiques. La paix était déclarée durant les Jeux afin que les sportifs puissent se rendre sur les lieux de compétitions et en repartir sans danger. En 1992, le Comité International Olympique a réinstauré cette tradition en appelant les États à respecter la Trêve olympique. En 2000, afin de promouvoir l’idée d’harmonie et de paix, le CIO a créé Fondation internationale pour la Trêve olympique. En l’honneur de cette tradition, la ville hôte des Jeux installe un Mur de la Trêve olympique, où les athlètes des différents pays peuvent y écrire leurs vœux pour le maintien de la paix dans le monde.