Commentaire du porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Russie Alexandre Loukachevitch sur le travail dans le G8

Lukashevich_AK

Suite au communiqué des membres du G8 il est à noter que la décision de suspendre les travaux dans le cadre de la présidence russe dans cette structure internationale n’est guère motivée.

Ceci est politiquement étriquée et contredit également aux principes de l’interaction constructive dans ce format, orienté sur l’utilisation du potentiel commun du G8 pour le développement, la stabilité mondiale et la lutte contre les menaces et les défis transfrontaliers. La suspension des travaux dans le cadre du programme de la présidence russe nuit non seulement aux pays du G8 eux-mêmes, mais à l’ensemble de la communauté internationale, car les priorités russes pour la présidence comprennent des questions d’actualité pour le monde entier.

Le réfus des partenaires de participer dans la Conférence internationale sur la prévention de la radicalisation de l’opinion publique qui alimente le terrorisme, inauguré aujourd’hui à Moscou et accueilli avec beaucoup d’intérêt, est d’autant plus regrettable.

En ce qui concerne la situation en Ukraine et autour d’elle, la partie russe a plusieurs fois donné les explications nécessaires sur les différents canaux et à tous les niveaux. Nous recommandons à nos collègues du G8 de les étudier attentivement.

Nous espérons que la volonté d’être guidé par des intérêts communs et de continuer à travailler ensemble de manière constructive dans le G8 prendra la place des approches politisées qui prévalent actuellement dans certaines capitales. La partie russe est prête pour cela.