Sur la rencontre avec la commissaire européenne Viviane Reding

L’Ambassadeur Mark Entin a pris part à la rencontre avec la commissaire européenne Viviane Reding, chargé de la justice, des droits de l’homme et citoyen.

La commissaire a élaboré sur les résultats des activités de l’UE dans le domaine de la construction d’un espace de liberté, sécurité et justice, ayant accentué les progrès achevés dans ce domaine. Dans les années de la crise grâce à des mesures sur l’unification et l’harmonisation de la législation, la construction d’un espace de liberté, sécurité et justice a été largement réorientée vers l’appaisement les effets négatifs de la crise économique et créeant des conditions d’une croissance économique durable dans l’avenir.

Une grande partie du discours a été consacrée à sa vision de l’avenir de l’Union européenne. Viviane Reding est en faveur de la poursuite de la fédéralisation de l’Union européenne. Elle a appelé au renforcement de l’union politique et salué le récent appel du président de la France François Hollande à collaborer pour créer un véritable gouvernement économique de la zone euro comme une preuve de la renaissance du tandem franco-allemand. Dans le passé, il a toujours été le moteur de l’intégration européenne, a déclaré le commissaire.

Viviane Reding a répondu aux questions des participants sur l’Union européenne et la situation socio-économique et politique au Luxembourg. Enfin, elle a partagé une nouvelle sensationnelle que dans le début de l’année 2015 (après les élections aux Parlement européen et la formation de la nouvelle Commission européenne) sera probablement convoquer une nouvelle Convention sur l’avenir de l’Union européenne. Elle sera formé sur l’exemple de la convention précédente. Selon la commissaire, la convention doit travailler très activement afin d’esquisser le calendrier selon lequel à l’issue de la Conférence intergouvernementale une nouvelle version des traités fondateurs de l’UE entreront en vigueur en 2018.