Ambassadeur rencontre le directeur et le personnel de l’Institut d’Études Européennes et Internationales du Luxembourg

Le 4 avril  L’ambassadeur Mark Entin et son épouse ont visité l’Institut d’Études  Européennes et Internationales du Luxembourg et ont rencontré son directeur et  le personnel. Ambassadeur a commencé la conversation en disant que l’institut  est bien connue en Russie. Il juit de l’autorité. Ses articles sont largement  connus. L’ Institut est perçu dans une certaine mesure comme la carte de visite  du Grand-Duché, avec l’Université du Luxembourg qui est en pleine croissance et  l’Institut Pierre Werner qui est aussi populaire. L’ambassadeur a souligné que  la Russie se fera un plaisir de continuer la tradition de coopération avec  Armand Clesse.

 Lors de la  conversation on a pu discuter des projets communs concrets. En Juin à Belgrade  l’Institut organise une conférence consacrée au développement de l’espace  post-yougoslave, avec la participation des experts russes. Prévu pour Octobre  est la conférence sur le partenariat entre la Russie et l’Union européenne et  ses États membres. Le Centre culturel et scientifique russe participera  directement à sa préparation et conduite.

 L’Ambassadeur  a consacré une grande partie de son temps aux stagiaires et diplômés qui font  leur stage à l’institut. Traditionnellement, e sont des jeunes hommes et jeunes  filles non seulement des Etats de l’UE, mais aussi d’autres pays qui y font la  recherche. L’Ambassadeur a raconté sur les grandes orientations de la Russie  envers le Luxembourg et l’UE a répondu à de nombreuses questions.  Particulièrement agréable est le fait que la séance de questions-réponses s’est  rapidement transformée en une discussion animée sur les questions qui sont  principalement concernés par l’opinion publique européenne. Parmi ceux-ci — la  manifestation de la crise en zone euro, le programme d’assistance à Chypre, les  changements dans l’architecture mondiale, la protection des minorités  nationales, et bien d’autres.

 En  conclusion, l’ambassadeur a promis de toujours répondre à l’invitation de  l’Institut et de poursuivre la discussion avec le personnel et les stagiaires  sur les enjeux actuels de l’agenda mondial.